Quels produits doit-on acheter prioritairement bio ?

Quand les budgets se resserrent, il faut faire des choix qui sont pour moi difficiles mais indispensables ! Le bio c’est une philosophie, le respect de la nature du début à la fin du cycle, de la production à l’élevage en passant par le conditionnement, le transport, le respect du travail et des hommes et bien sur, ceux qu’il reste du produit (déchet, pollution des eaux, des corps …). Mais quand je fais les courses pour ma famille, le plus important reste la santé de mes proches … donc comment choisir les produits que je dois  acheter prioritairement bio ?

Pour se faire,  une bonne base est le rapport que fait tous les ans l’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire (EFSA). Elle teste 70000 aliments pour évaluer leurs teneur s en résidus de pesticides. Résultat :

– 338 pesticides différents retrouvés dans les légumes
– 319 pesticides différents retrouvés dans les fruits
– 93 pesticides différents retrouvés dans les céréales
– 34 pesticides différents retrouvés dans les produits animaux

Après la vue générale, quels produits choisir avec le logo AB et quels sont ceux ou je peux éventuellement rester sur une culture conventionnelle ?

Liste des produits à  privilégier en bio :

– Raisins
– Framboises
– Agrumes (surtout si vous aimez le zeste)
– Fraises
– Salades
– Poivrons

Il faut savoir que les produits que l’on peut éplucher sont avantageux, la majorité des pesticides se retrouvant sur l’enveloppe extérieure du produit (avocat, melon, courgettes …).

– Fruits à pépins et noyaux (avocats, pêches, prunes, pommes, poires se pèlent !!!)
– Légumes secs, concombres, courgettes … à ce niveau moins d’un produit (fruit et légumes) sur deux testés est contaminés par les pesticides.
– Pour les céréales, l’enveloppe extérieure (le son) et le germe sont à éviter donc tous les produits céréaliers complets

Je vais maintenant revenir sur les produits animaux, l’union européenne n’autorisant pas les hormones, les viandes et produits laitiers sont moins touchés même si l’alimentation, les conditions de vie et les traitements médicaux ne sont pas anodins !!!

J’ajouterais tous les poissons gras (sardines, truites, harengs, thon …)  qui sont touchés par la pollution aux métaux lourds et PCB avec une attention particulière pour le saumon norvégien.
Ce saumon est élevé dans de mauvaises conditions (élevage de masse avec antibiotiques, pesticides, éthoxyquine) et nourri avec des aliments à base de farine de poissons (métaux lourds, PCB, dioxines, POP …). On peut discuter des normes et des contrôles qui sont nombreux (on discutait de cela sur le bisphenol-A …) mais le gouvernement norvégien recommande aux femmes enceintes et aux jeunes, de ne pas mangez de saumon plus de deux fois par semaine …

Pour ce qui est des cosmétiques, à choisir, je consommerais bio les produits qui pénètrent la peau et l’organisme ou reste longtemps dessus :
– les crèmes
– les stick à lèvres
– les dentifrices
– les colorations
– les déodorants
– maquillage

Pour finir sur une note plus optimiste, voilà les produits qui même si ils ne sont pas bio, peuvent permettre certaines économies sont trop de risques :

– les échalotes
– l’oignon
– l’ail
– les épinards
– les asperges
– les poireaux
– les pommes de terre
– les radis

Pour ce qui est des cosmétiques, tous les produits qui se rincent et/ou le contact avec la peau est limité (produits nettoyant par exemple) :
– gel douche
– produits nettoyant visage
– shampoing
– …

Voilà, voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *