Vous êtes bambou ou quoi ? Arrêter de jeter !

Les objets jetables sont présents partout dans notre quotidien, cela va de la canette de soda aux paquets de cigarettes en passant par les lingettes et autres cotons démaquillants !

Ce mode de consommation si répandu par notre bon vieux capitalisme doit s’arrêter. Certes c’est très pratique, on prend, on utilise et on jette… appliquez à un consommable cela parait logique mais appliquez cette formule à toutes autres choses et vous passerez pour le dernier des fumiers !

Si vous ajoutez à cela, que c’est quand même des grands génies du marketing qui durant un brainstorming, tout aussi génial, ont pondu que si un objet avait un cycle de vie court, il faudrait le remplacer donc consommer! Tout cela ne reposant que sur leurs confiances en cette inaliénable valeur humaine qu’est la fainéantise ou le refus des contraintes !

On peut raisonnablement se dire qu’il est temps de réagir, non ?

Et si on doit jeter, juste avant demandez-vous, qu’est ce que je pourrais en faire ?

Chez boutiquebio.fr, on réutilise au maximum, c’était d’abord une nécessité et puis c’est devenu une habitude et le grand avantages des habitudes, c’est qu’elles ne sont pas contraignantes …

Je crois que nous n’aimons pas jeter, nous n’avons pas jeter un feuille de papier qui n’était noircis de notes recto verso, jeter un carton qui n’était vraiment plus utilisable, pareil pour les particules de calages, les étagères … ou les toners d’imprimantes qui sont secoués jusqu’à la dernière goutte avant d’être recyclés (milles excuses si nos bon de livraison sont parfois un peu pâlot !).

Au niveau de nos produits, nous commençons à avoir de plus en plus de formats familiaux, des couches lavables et depuis ce jour des lingettes en bambou bio pour le bébé ou pour se démaquiller.

bambouecoNous avons choisi de travailler avec BambouEco ou plutôt c’est Emmanuelle qui nous a contacté pour nous proposer sa marque. Toute la gamme a été pensée par des mamans pour les mamans et les produits sont autant utilisés par les familles que par les professionnels.

Ces lingettes sont simplement géniales, testées par nos soins sur un bébé d’un mois, félicitation au grand boss et à Jen, ainsi que sur une maman « ombre à paupièrerophile » !

Douce, solide, très efficace, lavable, plus absorbante que le coton ,  ne retenant pas les odeurs, avec une texture fibreuse modérant la croissance bactérienne, ces lingettes en viscose de bambou ont beaucoup d’atouts !

La viscose de bambou c’est 90% de bambou pour 10% de polyester, c’est le seul moyen de donner une structure au bambou tissé.

De plus la production de viscose de bambou ne nécessite pas d’eau contrairement au coton . Le bambou se régénèrent rapidement sans engrais ni pesticide.

Pour finir et vous montrer que Emmanuelle a bien pensé sa gamme, ne pas jeter c’est bien mais il faut entreposer et laver. Pour cela, elle propose un sac à linge passant à la machine et des paniers de la marque Handedby en plastique recyclé provenant des bandeaux servant à sécuriser les cartons d’emballage !

Retrouvez les produits BambouEco et d’ailleurs séduit par Handedby, nous pensons rentrer leurs produits, vous en pensez quoi ?

2 pensées sur “Vous êtes bambou ou quoi ? Arrêter de jeter !

  • 11 février 2010 à 0:20

    Je croyais pourtant que le bambou était tout sauf écologique à faire pousser ! Ayant acheté des chaussettes en bambou que je trouvais fort agréables, des amis m’ont sermonnée à ce sujet m’informant que ce n’était pas si écolo que ça. A suivre…

    ;o)

  • 15 mars 2010 à 17:32

    Bonjour,

    le bambou en lui même est tout à fait écologique et plutôt deux fois qu’une ! Il pousse vite à l’état naturel (pas de pesticides, pas d’irrigation), capture plus de co2 que les arbres et possède une structure racinaire luttant contre l’érosion des sols.

    Par contre il existe deux façon d’utiliser le bambou dans le textile : la fibre de bambou et la viscose de bambou.

    Pour la fibre, c’est mélangé à d’autres textiles et cela ne pose aucun problème.

    Pour la viscose, c’est une autre affaire. La viscose est produite à partir de la cellulose qui après avoir baigné dans l’eau est coagulé grâce à de la soude caustique. De là, par pression à travers une espèce de passoire, on obtient des filaments qui sont tissables.
    Pour ce qui est de la culture, le bambou est plus écologique que le coton mais c’est la transformation qui pose problème.

    C’est celui de comment est effectuée la transformation, retraitement des eaux usées et de la soude caustique, gestion des bambouseraies …. si c’est bien fait, il n’y a pas trop de problème !

    Pour avoir fait pas mal de recherche, je pense faire un article plus poussé sur le bambou. Cela vous intéresserais ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *