Un début d’année comment dire …

Après une année 2008, lourde de changement (nouveau site) et d’accidents de parcours (blacklistage de Google), notre petite aventure e-commerce en mode bio retrouvait des eaux plus calmes, propices à un travail serein et de qualité.

Mais voilà que ce début d’année est marqué par différentes petites choses qui cumulées commence à peser.

1/ Tout d’abord, un de nos produits phare, le gel moussant bébé Cattier est retiré de la vente pour un problème administratif. L’AFSSAPS retire le produit car il n’y a pas eu de test sur des enfants de moins de trois ans, chose bien sûr interdite en France. Donc le test doit se faire ailleurs, là ou des tests sur les enfants sont autorisés … sans commentaires.

De plus étant un utilisateur de ce produit comme plus d’un millier de mes clients, j’avoue n’avoir jamais eu aucun retour négatif de ce produit. Peut être que le cosmétique bio commence à prendre trop de place et qu’il faut vraiment surveiller de plus près cette activité qui n’utilise pas d’agents toxiques … sans commentaires.

2/ Une grande marque, Lavera, a changé de distributeur en France. Et bien, c’est le bordel ! Heureusement que l’on a de supers clients mais la rigueur allemande en prend un sérieux coup … sans commentaires.

3/ Un site de vente de cosmétiques bio fait peau neuve après 6 mois de travail acharné. En récompense un site roumain (je ne vais pas faire un lien en plus mais tapez cosmeticplant.ro) lui vole tout son design au bout d’un mois et on ne peut rien faire quand on est une petite boite toulousaine qui n’a pas un budget pour attaquer tout ce qui bouge … sans commentaires.

Voilà, comment dire … sans commentaires.

2 pensées sur “Un début d’année comment dire …

  • 19 janvier 2009 à 21:59

    Design site : Effectivement la ressemblance est flagrante ! Votre prestataire n’aurait t’il pas utilisé un Kit graphique tout prêt (template) vendu par des sites spécialisés sur internet? Ces templates peuvent être vendus plusieurs fois!

  • 20 janvier 2009 à 11:10

    J’ai confiance dans mon prestataire car j’ai fortement participé à l’élaboration du design (donc pas de kit) et je suis à sur qu’il ne l’a pas revendu. Je me suis rendu compte du plagiat car le webmaster roumain a tellement copier le code qu’il restait des liens vers mon site…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *